Conclusion

  • Les algues vertes se forment en temps normal naturellement, par le rayonnement du soleil. Mais les nombreuses conséquences  des activités de l'Homme (comme le réchauffement de la planéte ou la pollution des eaux) ont pour effet la prolifération disproportionnées des algues vertes.

 

  • Les régions touchées par les marées vertes sont le plus souvent des régions côtières, à l'abri de trop forts rayons de soleil. En France, c'est principalement la Bretagne ( du fait de son agriculture intensive ) qui est sujette à la prolifération des algues.

 

  • Les marées vertes ont de nombreuses conséquences néfastes sur la faune et la flore environnante; mais aussi sur le tourisme local (elles asfixient les autres algues marines et, par leurs putréfactions, dégagent des gaz toxiques et nauséabonds).

 

  • Aujourd'hui, le moyen de lutter contre l'arrivée massive des algues reste le ramassage. Malgré tout, il existe différents procédés plus coûteux et pas forcément plus efficaces. Ces procédés consistent par exemple à faire une dénitratation des eaux (pour empêcher le développement des eaux).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×